Euro : le gardien danois Kasper Schmeichel prêt pour les tirs au but, selon son père

·1 min de lecture

Le fils va-t-il imiter le père, 29 ans après ? Mercredi, Kasper Schmeichel et ses partenaires danois affrontent l'Angleterre à Wembley en demi-finale de l'Euro 2020 (21 heures). Le gardien de but des Vikings peut compter sur le soutien indéfectible de son père, Peter, qui fut lui aussi gardien du Danemark ayant notamment remporté l'Euro 1992 à la surprise générale. Peter Schmeichel estime que son fils Kasper sera prêt mentalement en cas de séance de tirs au but mercredi, à l'image de sa performance 29 ans plus tôt.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

"C'est un nouveau défi"

"Je suis sûr qu'il ressentirait la même chose que moi, que c'est encore un nouveau défi", a estimé l'ancien gardien de but âgé aujourd'hui de 57 ans, qui avait gardé ses cages inviolées face à l'Angleterre lors d'un match de poule de l'Euro 1992, puis s'était montré décisif en demi-finale face aux Pays-Bas (2-2 à la fin du temps réglementaire) en arrêtant le tir au but du Ballon d'or néerlandais Marco Van Basten (5-4 pour le Danemark aux t.a.b).

La séance de tirs au but, "vous devez y faire face et cela fait partie du travail que vous avez choisi de faire. Vous savez combien c'est important et combien c'est grand, mais au final, il n'y a pas énormément de choses que vous pouvez faire en tant que gardien", a-t-il poursuivi. "Il sera préparé à cela", estime Peter Schmeichel avant la demi-finale du Danemark.

LIRE AUSSI - Euro : pourquoi le Danemark es...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles