Euro féminin : les Bleues se qualifient pour les demi-finales et brisent la malédiction

Enfin, une demie ! Les Bleues, poussées en prolongation, ont avalé la pression qui les faisait trembler depuis une décennie en quarts de finale, s'offrant samedi à l'Euro le scalp des sortantes Néerlandaises (1-0) au bout du suspense, avec sang froid. Plus puissantes et plus entreprenantes, les Françaises ont réalisé une performance de reines, au royaume du football, et maintenu intact leur rêve de monter sur le trône, désormais vacant, le 31 juillet à Wembley.

Après avoir écarté les Néerlandaises, championnes d'Europe et vice-championnes du monde en titre, il faudra cependant d'abord croquer un autre gros morceau, mercredi à Milton Keynes : l'Allemagne, plus gros palmarès à l'Euro (huit titres), à la défense jusqu'ici imprenable. En attendant, les Bleues disposent de quatre jours pour recharger les batteries, largement entamées par le sommet de Rotherham.

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Après dix ans d'échecs répétés, la France a enfin brisé le plafond de verre des quarts de finale sur lequel ses ambitions se sont fracassées cinq fois de suite (Euro-2013, Mondial-2015, JO-2016, Euro-2017, Mondial-2019). La vitre de son car fissurée par un projectile, samedi sur la route vers le stade, aura finalement été un heureux présage... En prolongation, la lumière est venue d'une percée de l'intenable Kadidiatou Diani, fauchée dans la surface. L'arbitre a accordé un penalty après recours à l'assistance vidéo et c'est Eve Perisset, inhabituelle ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles