Euro féminin 2022: le sacre historique des Anglaises face à l'Allemagne

L’équipe d’Angleterre de football féminin a remporté l’Euro après sa victoire (2-1) face à l’Allemagne dimanche 31 juillet. Devant leur public à Wembley, les Britanniques ont dû passer par la prolongation pour décrocher la première victoire d’une équipe anglaise dans un tournoi depuis 1966.

« God save the Queens ! » Cinquante-six ans que le Royaume-Uni attendait ça et ce sont les filles qui l’ont fait. Les Anglaises ont enfin brisé la malédiction des équipes nationales de football qui n’avaient gagné aucun titre depuis 1966 et la victoire en Coupe du monde des « Three Lions ». Et comme un symbole, c’est face à l’Allemagne, éternelle bête noire, que les filles de Sarina Wiegman ont rendu la fierté au pays qui a inventé le football.

On annonçait cette finale indécise, elle le fut pendant au moins une bonne heure. Pourtant, les 22 actrices n’ont pas essayé d’observer un round d’observation en début de rencontre. De l’intensité, du jeu et beaucoup d’intentions offensives ont rythmé la première mi-temps. À ce jeu, le pays organisateur a été plus tranchant face à l’Allemagne qui digérait certainement le forfait à la dernière minute de sa meilleure buteuse (6 réalisations) et capitaine Alexandra Popp. La bourreau des Bleues (doublé) en demi-finale, blessée à l'échauffement, est remplacée par Lea Schüller à quelques minutes du coup d’envoi.

Sublime lob de Toone

Mais l’Allemagne n’est jamais vaincue, et les filles de Martina Voss-Tecklenburg, quatre fois vainqueure de l’Euro comme joueuse, vont trouver les ressources pour égaliser grâce à Lina Magull (71e). À 10 minutes de la fin, tout reste à faire.

Cinquième pays vainqueur de l'Euro


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles