Euro-féminin 2022 : les Bleues qualifiées pour les quarts en battant la Belgique

© FRANCK FIFE / AFP

Malgré une rencontre décevante, les Françaises ont obtenu l'essentiel en décrochant leur billet pour les quarts de finale de l'Euro-féminin grâce à leur victoire (2-1) contre la Belgique.

Après un départ canon dimanche contre l'Italie (5-1) à l'Euro féminin, l'équipe de France a montré un visage moins dominateur, mais s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant la Belgique (2-1), jeudi 14 juillet, à Rotherham, en Angleterre.

Les Bleues entament pourtant parfaitement la rencontre. Après leur sèche victoire lors du premier match, elles affichent une pleine confiance et monopolisent le ballon. Diani ouvre le score de la tête dès la 6e minute sur un magnifique centre au second poteau de Karchaoui.

Les Françaises continuent alors de pousser devant le but belge. À la 16e minute, Diani est sur le point de réaliser un doublé sur un nouveau centre de Karchaoui, mais son tir est repoussé par la gardienne belge sur son poteau. Après la sortie sur blessure de l’attaquante vedette Katoto touchée au genou, le doute s’installe dans le camp français. Les joueuses de Corinne Diacre poursuivent leur domination, mais se montrent beaucoup moins incisives face au but que lors de leur première rencontre.

De vaillantes Belges

Le match se déroule alors sur un faux rythme et les Bleues se font finalement punir à la 36e minute. La Belgique égalise grâce à Cayman qui trompe la gardienne française du bout du pied après avoir été bien servi dans son dos par Wullaert. Mais cinq minutes plus tard, la défenseuse tricolore Mbock permet à son équipe de reprendre l’avantage juste avant la mi-temps de la tête sous la transversale sur un centre de Matéo.

Au retour des vestiaires, la rencontre se poursuit avec la même physionomie. Les Belges sont bien en place défensivement et empêchent leurs adversaires de développer leurs attaques. Les Françaises pêchent aussi par un manque cruel de mordant. Méconnaissables par rapport à leur début dans l’Euro, elles affichent un visage beaucoup moins déterminé et se créent peu d'occasions franches. Juste avant la fin du temps réglementaire, elles bénéficient d'un penalty pour une main de Tysiak dans la surface, mais Renard n'arrive pas à le transformer. Sa frappe est d'abord repoussée par la gardienne belge, puis elle manque sa seconde tentative face au but vide.

Malgré cette rencontre en demi-teinte, elles obtiennent leur billet pour les quarts de finale de la compétition et sont assurées de finir à la première place du groupe D après le match nul entre l’Islande et l’Italie (1-1). Elles rencontreront lundi 18 juillet l’Islande pour la dernière rencontre de la phase de poules.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles