Euro Espoirs: "Vous nous dégoûtez", les mots forts de la fédé allemande contre ses supporters après les insultes racistes visant Moukoko

Euro Espoirs: "Vous nous dégoûtez", les mots forts de la fédé allemande contre ses supporters après les insultes racistes visant Moukoko

"On ne veut pas de vous." Face aux insultes subies par ses jeunes attaquants Youssoufa Moukoko (18 ans) et Jessic Ngankam (22 ans), la Fédération allemande de football (DFB) a décidé de hausser le ton.

Dans un communiqué, elle dénonce les messages racistes subis par les deux joueurs après le nul concédé jeudi soir par l’Allemagne contre Israël (1-1) dans le cadre de l’Euro Espoirs. Un match au cours duquel Moukoko et Ngankam ont chacun raté un penalty. Des ratés qui ont provoqué un déferlement de haine en ligne.

"Vous ne gagnerez jamais"

"Après le premier match de la sélection allemande, certains joueurs de l'équipe nationale des moins de 21 ans ont reçu des insultes racistes sur leurs réseaux sociaux. La Fédération allemande de football (DFB) prend position à ce sujet. Nos équipes nationales laissent ensemble leur cœur sur le terrain. Nous ne permettons pas qu'on les divise par la haine, l'incitation à la haine et le racisme. A ceux qui ont écrit hier des commentaires discriminatoires, insultants et méprisants à l'égard de certains joueurs, nous voulons dire : vous nous dégoûtez. Vous n'êtes pas des supporters, nous n'avons pas besoin de vous, nous ne voulons pas de vous", écrit la Fédération allemande, qui promet des actions en justice pour faire condamner les auteurs de ces propos.

"Soyez sûrs que vous ne gagnerez jamais. Car nous sommes plus que cela. Nous sommes ouverts, diversifiés, de couleur, et sacrément fiers de l'être", conclut la DFB. Moukoko et Ngankam ont également reçu le soutien de leurs clubs, le Borussia Dortmund et le Hertha Berlin.

Article original publié sur RMC Sport