Euro : Dolberg, Damsgaard, Mæhle... Comment le Danemark séduit grâce à ses jeunes

·1 min de lecture

Le Danemark ne s'était plus invité dans une demi-finale de championnat d'Europe depuis 1992. La sélection danoise réitère l'exploit cette année et va tenter de remporter la demi-finale de l'Euro mercredi soir, contre l'Angleterre à Wembley. Si elle doit son parcours miraculeux à son collectif soudé, la sélection danoise peut aussi remercier ses jeunes joueurs qui font partie des révélations de la compétition.

C'est le cas des attaquants Kasper Dolberg (23 ans) et Mikkel Damsgaard (21 ans), remplaçants en début de tournoi et qui se sont imposés par la suite après des concours de circonstances. Le jeune défenseur de l'Atalanta Bergame, Joakim Maehle, s'est lui fait remarquer par son centre décisif de l'extérieur du pied lors du quart de finale contre la République tchèque (victoire 2-1). Autant de jeunes talents qui peuvent emmener cette équipe danoise sur le toit de l'Europe, comme leurs aînés en 1992.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Kasper Dolberg, le sang-froid du buteur

L'avant-centre de l'OGC Nice marque des buts à la chaîne depuis le début de la phase à élimination directe : deux contre le pays de Galles (4-0) en huitièmes de finale, un face aux Tchèques en quarts. Arrivé comme remplaçant, il a gagné ses galons de titulaire après le premier tour et la blessure de Yussuf Poulsen, l'habituel numéro 9, pour le plus grand bonheur de Kasper Hjulmand, sélectionneur danois qui peut compter sur l'agressivité et la vista d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles