Euro : Boris Johnson dénonce les "insultes racistes" visant des joueurs anglais

·1 min de lecture

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé lundi les "insultes racistes" visant des joueurs noirs de l'équipe de football anglaise après leur défaite face à l'Italie en finale de l'Euro dimanche à Wembley, sur lesquelles la police a ouvert une enquête. "Cette équipe d'Angleterre mérite d'être traitée en héros, et non (en victime) d'insultes racistes sur les réseaux sociaux. Les responsables de ces abus effroyables devraient avoir honte d'eux-mêmes", a déclaré sur Twitter le dirigeant conservateur.

"Nous soutenons nos joueurs"

La Fédération anglaise de football s'est dite "consternée" et "dégoûtée" par les propos racistes publiés sur les réseaux sociaux à l'encontre de Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka, trois joueurs qui ont manqué leur tir au but lors de la finale de l'Euro perdue face à l'Italie. "Nous sommes dégoûtés de voir que des membres de notre équipe, qui ont tout donné cet été, ont été soumis à des agressions discriminatoires en ligne après le match de ce soir", a indiqué la FA sur son compte Twitter. "Nous soutenons nos joueurs", a-t-elle insisté. Les trois joueurs, entrés en cours de rencontre, ont manqué leur tir au but, scellant la défaite de l'Angleterre face à l'Italie (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.) et brisant ainsi le rêve de tout un pays qui espérait décrocher un deuxième titre majeur, 55 ans après son succès à domicile durant la Coupe du monde 1966.

>> LIRE AUSSIEuro : à Rome, des milliers de supporters ont fêté la victoire de l'Itali...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles