Euro : y aura-t-il des supporters espagnols, italiens et danois à Wembley ?

·1 min de lecture

Une déception pour la plupart des supporters de trois des quatre demi-finalistes de l'Euro 2020. L'Espagne, l'Italie et le Danemark vont devoir se passer du soutien d'une grande partie de leurs fans au stade de Wembley, à Londres, où se joue exclusivement les matches du dernier carré de la compétition. Le gouvernement britannique a confirmé dimanche que tout étranger voulant se rendre en Angleterre doit y effectuer une quarantaine de dix jours, réductible à cinq avec un test PCR négatif. Ce qui semble compromettre la venue des fans espagnols, italiens et danois pour les demies Italie-Espagne (mardi) et Angleterre-Danemark (mercredi), ainsi que pour la finale le 11 juillet prochain.

Un contexte sanitaire délicat

La décision du gouvernement britannique intervient dans un contexte sanitaire délicat avec l'organisation de la compétition. Les demi-finales et la finale accueilleront 60.000 spectateurs à Wembley, alors que plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés chez des supporters depuis le début de l'Euro. La ville russe de Saint-Pétersbourg, hôte du quart de finale Espagne-Suisse vendredi, est en plein rebond de l'épidémie. Lors de la phase de groupes, 300 supporters finlandais étaient revenus dans leur pays en étant positifs au virus.

LIRE AUSSI -Euro : l'ombre du Covid-19 plane sur la fin de la compétition

La Russie n'est d'ailleurs par le seul pays concerné. Dans un rapport publié mercredi, l'agence de santé publique écossaise a établi qu'entre le 11 et le 28 juin, 1...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles