Euro 2024: Wout Weghorst, la coqueluche inattendue des supporters néerlandais

Après Hambourg et Leipzig, les supporteurs des Pays-Bas envahissent Berlin ce mardi, avant le dernier match de leur sélection dans le groupe D de l’Euro 2024. Au stade olympique, face à l'Autriche (18h), la marée orange va encore déferler, fidèle à sa réputation, avec un invité surprise dont le nom revient sans cesse: Wout Weghorst. Il suffit de s'adresser aux fans néerlandais pour mesurer la cote de popularité du grand attaquant (1,97m sous la toise), inversement proportionnelle à son temps de jeu avec la sélection nationale.

Rick, maillot orange sur les épaules, lunettes de soleil et bandeau à la Depay sur le front, s'enflamme même totalement quand on lui demande un pronostic pour ce soir.

"Les Pays-Bas vont gagner 8-0", affirme-t-il.

"Huit buts de Wout Weghorst! Je suis sérieux", prend-il soin de préciser, des fois qu’on l’accuserait d’être fou. Quand on lui répond qu'il devrait miser pour gagner beaucoup d’argent, notre supporter ne se fait pas prier: "C'est déjà fait!" assure t-il, avant de lancer un chant à la gloire du buteur en série présumé du soir.

Plus raisonnable, Klass, la cinquantaine, supporteur des Pays-Bas venu à Berlin avec son fils, mise sur "un 2-0". Et le buteur? "Weghorst". Évidemment. Pia s’attend elle à un match spectaculaire et à une victoire 4-3 des Oranjes. "Les buteurs? J’espère Weghorst", glisse-t-elle en souriant.

"Je veux juste être important"

Pourquoi lui, d'où vient cette fascination pour l'avant-centre de Burnley, prêté à Hoffenheim lors de la saison écoulée, sachant qu’il devrait démarrer une fois de plus sur le banc?

"Il a ce truc spécial en lui", nous explique Mark, maillot de son chouchou sur les épaules.

"Dans sa personnalité, son attitude, sa rage. Et il peut marquer dès qu'il est sur le terrain." Le but de la victoire contre la Pologne (2-1) pour l’entrée en lice des Pays-Bas a été inscrit deux minutes après son entrée en jeu. Il a marqué les esprits.

Ses statistiques en sélection plaident aussi pour lui: douze buts et une passe décisive en 35 matchs et seulement 11 titularisations. "Je vois la beauté de la chose d'être décisif comme sur le premier match en étant remplaçant, déclarait l’intéressé en conférence de presse dimanche. C'était très beau. Je veux juste être important. Je crois que j'ai les qualités pour aider et améliorer l'équipe. C'est logique de vouloir être titulaire et je fais tout ce que je peux pour y arriver." A voir si Ronald Koeman se laissera convaincre.

Article original publié sur RMC Sport