Euro 2024: "Il est tellement monstrueux", Daniel Riolo ébahi par Rodri

Nico Williams homme du match, Marc Cucurella virevoltant, Fabian Ruiz métamorphosé… Mais pour Daniel Riolo, la pièce centrale de l’Espagne se nomme Rodri. L’éditorialiste de l’After Foot a déclaré sa flamme pour le milieu de terrain après la victoire de la Roja face à l’Italie (1-0), jeudi à l’Euro 2024. Le joueur de Manchester City rend la Roja presqu’imbattable, selon lui.

"Il fait tout au milieu"

"Je me demande si une équipe qui a Rodri peut perdre un match", a-t-il lancé dans l’After. "City a perdu aux tirs au but contre le Real (en quarts de finale de la Ligue des champions, NDLR) et je ne vois que ça pour battre une équipe qui a ce gars-là. Il est tellement monstrueux, il fait tout au milieu, les orientations, les récupérations, le pas en avant, la passe en avant."

"S’il y a un joueur qui ne doit pas se blesser si je suis supporter de l’Espagne, pour moi, c’est Rodri. Le mec en priorité que je veux, c’est lui."

En s’imposant face à l’Italie au terme d’un match très largement dominé, l’Espagne a décroché son billet pour les huitièmes de finale et assuré sa première place du groupe. A l’issue de la rencontre, Luis de la Fuente, le sélectionneur, a loué la prestation collective de son équipe. Il estime même avoir vécu son meilleur match sur le banc de la Roja.

"Oui en raison aussi du cadre et de l'impact", a-t-il déclaré. "C'était le match le plus complet. Selon moi, l'Espagne possède le meilleur football du monde. Ceci est approuvé par des titres. C'est une reconnaissance d'une grande génération de footballeurs. Mais je sais de quoi est faite cette équipe et nous savons tous que nous n’avons encore rien fait. Les perspectives sont bonnes, mais nous devons faire preuve de prudence, de respect et d’humilité."

Article original publié sur RMC Sport