Euro 2024: Quel résultat faut-il face à la Pologne pour que la France finisse première et évite la moitié de tableau de la mort

L’enjeu est crucial pour envisager sereinement la suite de la compétition. La qualification étant désormais garantie pour les huitièmes de finale de cet Euro 2024, l’équipe de France va se concentrer sur son nouvel objectif: occuper la première place du groupe D à l’issue de son match contre la Pologne, ce mardi (18h), à Dortmund. Cette position privilégiée lui octroierait la garantie de ne pas se frotter aux autres favoris de la compétition avant la finale.

L’Allemagne, le pays hôte, l’Espagne, sacrée en 2008 et en 2012, et le Portugal, vainqueur en 2016, ont assis ce statut en pratiquant un jeu plaisant et très efficace. Tout le contraire de la France qui a plutôt déçu sur ces deux aspects jusqu'à présent, et qui voudra éviter le scénario catastrophe où elle rencontrerait tous ces cadors trop rapidement dans la compétition. Une éventualité qui compliquerait sérieusement sa tâche, sachant qu’elle vise a minima le dernier carré.

Assurés de finir au moins parmi les meilleurs troisièmes de groupes, les Bleus occupent actuellement la deuxième place du groupe D, à égalité de points avec les Pays-Bas, qui ont marqué un but de plus dans le tournoi. Une situation inconfortable qui rend les Néerlandais maîtres de leur destin. Mais la sélection batave affronte l’Autriche, qui peut encore croire à sa qualification, alors que la France rencontre la Pologne, d’ores et déjà éliminée.

Un jour de repos supplémentaire

Les Bleus ont de sérieuses raisons de penser qu’ils ont là une opportunité en or de prendre l’avantage sur les joueurs de Ronald Koeman. Mais pour la convertir il faudra marquer, ce qu’ils n’ont pas su faire sans Mbappé, et s’imposer contre la Pologne. Sur un score plus large que les Pays-Bas qui défient l’Autriche dans l’autre match, à la même heure. Voilà pour le scénario rêvé, mais il n’est pas le seul.

Si les joueurs de Didier Deschamps parviennent à basculer au sommet du groupe D avant d’attaquer la phase à élimination directe, ils bénéficieront d’un jour de repos supplémentaire avant d’affronter le deuxième du groupe F (la République tchèque, la Turquie ou la Géorgie) dominé par le Portugal, en huitièmes de finale.

Une donnée qui n’a pas échappé au sélectionneur, lequel a promis de former "une équipe pour chercher la qualification à la meilleure place possible". Une équipe qui espère pouvoir compter sur Kylian Mbappé, attendu pour donner un coup de fouet au secteur offensif des Bleus.

Les scénarios qui offrent la première place du groupe D à la France

-La France bat la Pologne et les Pays-Bas ne battent pas l’Autriche

-La France bat la Pologne par un plus gros écart que les Pays-Bas face à l’Autriche ou sur le même écart mais avec deux buts de plus que les Néerlandais

-La France et les Pays-Bas font match nul et les Bleus marquent deux buts de plus face à la Pologne que les Néerlandais face à l’Autriche

Article original publié sur RMC Sport