Euro 2024: "Il a toutes les qualités pour être une star mondiale", Luis de la Fuente encense encore Fabian Ruiz

Il est complètement sous le charme. Déjà très élogieux à l’égard de Fabian Ruiz samedi dernier, à l’issue de la victoire de l’Espagne contre la Croatie (3-0) à l’Euro 2024, Luis de la Fuente a remis ça ce mercredi. A la veille de défier l’Italie à la Veltins-Arena de Gelsenkirchen, le sélectionneur espagnol a couvert d’éloges son milieu de terrain.

"J’aime avant tout mettre en valeur mes joueurs et Fabian Ruiz a pour moi toutes les qualités pour être une star mondiale, il a le potentiel", a-t-il souligné en conférence de presse. "On doit être heureux qu’il soit espagnol, j’aimerais qu’il ait cette reconnaissance. En Espagne on pense souvent que les meilleurs sont étrangers, il ne faut pas oublier les nôtres", a appuyé Luis de la Fuente, qui a fait du Parisien un des pièces essentielles de son onze de départ.

Fabian Ruiz: "Je suis très fier d'être espagnol"

Après sa prestation majuscule face aux Croates, ponctuée d’une passe décisive pour Alvaro Morata et d’un but magnifique, le coach de la Roja l’avait qualifié de "joueur exceptionnel". "Il est certain que s’il ne s’appelait pas Fabian, on parlerait beaucoup plus de lui. Ceux d’entre nous qui vivent avec lui et qui le voient travailler avec une telle normalité et une telle simplicité, mais aussi avec un tel potentiel footballistique, savent ce qu’il est et la valeur qu’il a", avait-il dit.

Pas épargné par les critiques au PSG mais pleinement épanoui en sélection, Fabian Ruiz préfère la jouer modeste. "On ressent quelque chose de différent quand on porte le maillot de l’équipe nationale. J'ai reçu beaucoup de messages d'affection samedi. C'est vrai aussi que je ne marque pas beaucoup...", a-t-il souri, après avoir réagi aux compliments appuyés de son sélectionneur. "Je suis très fier de mon nom et d'être espagnol. Je nous invite simplement à apprécier ce que nous avons en Espagne, pas seulement au niveau du football. Nous sommes l'un des meilleurs pays, avec beaucoup de bonnes choses. Je nous invite à valoriser davantage ce qui nous appartient."

Article original publié sur RMC Sport