Euro 2024: gros fiasco... des milliers de supporters bloqués en gare trois heures après Angleterre-Serbie

Trois jours de compétition et un premier couac dans l’organisation de l’Euro 2024. Plusieurs supporters anglais ont vivement critiqué les transports mis en place à proximité du stade de Gelsenkirchen pour évacuer la foule après la rencontre entre l’Angleterre et la Serbie (1-0) à l’Euro. Dans leur viseur, la fréquence très faible des trams et leurs faibles contenances (seulement trois voitures) pour évacuer les 60.000 personnes ayant assisté à la rencontre. Des vidéos et photos montrent des milliers de fans encore en gare pour rejoindre le centre-ville trois heures après le coup de sifflet final.

"Honteux"

"Ce n'est vraiment pas terrible", a constaté un journaliste d’ESPN, James Olley, dans une station à proximité qui accueille habituellement les matchs de Schalke 04. "La gare centrale de Gelsenkirchen est pleine de supporters qui tentent toujours de partir mais les trains n'arrivent pas ou sont retardés. Le match est terminé depuis presque 3 heures."

Certains assurent avoir parcouru à pied la route vers Essen, ville située à 2h30 de marche, en arrivant avec 1h30 d’avance sur leurs proches ayant choisi d’opter pour les transports en commun. Pour d’autres, le trajet vers le centre-ville de Gelsenkirchen n’était que la première étape vers une autre ville avoisinante où ils étaient hébergés. Selon un journaliste nord-irlandais, les agents de sécurité se seraient excusés auprès des utilisateurs anglais en fustigeant l’organisation "honteuse" de la rencontre.

Si les supporters ont patiemment attendus les trams, des témoignages font état d’attroupements pour y entrer à leur arrivée en gare. "Quand le train est arrivé, il y a eu une ‘avalanche’, j'ai failli perdre mon téléphone et ils ont cassé ma coque, et il y a des gens dont le pied a failli se coincer dans l'espace entre le quai et le train. Et il y a encore des gens qui essaient d'entrer. Honteux." Une expérience traumatisante pour les fans anglais qui se sont déplacés en nombre pour cet Euro. Mauvaise nouvelle pour eux, ils retrouveront ce stade en huitièmes de finale le 30 juin si leur équipe termine première de son groupe.

Article original publié sur RMC Sport