Euro 2024: la France assurée de terminer première de son groupe si…

L’équipe de France peut faire coup double vendredi face aux Pays-Bas (21h) à Leipzig. Vainqueurs de l’Autriche (1-0) lors de leur premier match lundi, les Bleus peuvent valider leur qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024 et s’assurer de terminer à la première place du groupe D. S’ils s’imposent face aux Néerlandais et que la Pologne ne bat pas l’Autriche, les hommes de Didier Deschamps feront d’une pierre, deux coups et pourraient alors se projeter sur le tour suivant avant même le dernier match face à la Pologne, mardi (18h) à Dortmund.

Un potentiel huitième le 2 juillet à Leipzig

Dans un tel cas de figure, les coéquipiers de Kylian Mbappé joueraient alors leur huitième de finale le mardi 2 juillet (21h) à Leipzig contre le deuxième du groupe F, c’est-à-dire la Turquie, le Portugal, la République tchèque ou la Géorgie. Vendredi face aux Bleus, les Pays-Bas peuvent aussi se qualifier pour le tour suivant et valider leur première place en cas de victoire et si l’Autriche ne bat pas la Pologne. Français et Néerlandais en sauront plus avant le coup d’envoi de leur rencontre puisque la confrontation entre les deux autres équipes est programmée avant la leur (18h).

Un doute principal entoure ce deuxième match des Bleus à l’Euro: la présence ou non de Kylian Mbappé sur le terrain après sa fracture du nez occasionnée face à l’Autriche, lundi. Le capitaine s’est entrainé mercredi en arborant un pansement sur le nez mais sans forcer ses frappes. "On va toucher un peu le ballon aussi, ça va aller, ça va cool", a-t-il lancé à la caméra de la FFF avant de faire son entrée sur le terrain d’entraînement de Paderborn. "Sans risques, il n’y a pas de victoires", a-t-il aussi clamé sur son compte Instagram.

S’il est apte à jouer, sa participation au match face aux Néerlandais va dépendre de deux éléments: ses sensations avant cette rencontre et l’arrivée du masque confectionné sur mesure. Il sera encore scruté de près ce jeudi pour la séance d’entraînement de veille de match à Leipzig.

Article original publié sur RMC Sport