Euro 2024: "On a fait ce qu'il fallait", Deschamps voit le verre à moitié plein malgré la deuxième place

L'important, c'est la qualification. Qualifiés sans briller pour les huitièmes de finale de l'Euro, les Bleus doivent se contenter de la deuxième place du groupe D après leur match nul face à la Pologne ce mardi (1-1) dans une rencontre marquée par un retour frustrant pour Kylian Mbappé et un niveau de jeu inquiétant affiché par l'équipe de France.

>> Revivez France-Pologne (1-1)

Malgré la deuxième place - qui place les Tricolores dans une partie de tableau relevée - Didier Deschamps garde le principal objectif en tête: la qualification. "On n'est pas frustré, après évidemment qu'à travers ce match-là, (l'objectif) c'était de chercher la première place mais pour ça, il fallait gagner. A partir du moment où on ne gagne pas, on ne peut pas l'obtenir donc il faut l'accepter évidemment, même si on a fait ce qu'il fallait en ayant les occasions pour marquer. Après il y a ce pénalty (de Lewandowski), même s'il est arrêté dans un premier temps, donc il faut apprécier ce qu'on a fait, on est qualifié", a confié le sélectionneur au micro de Bein Sports, qui estime que son équipe a donné son maximum.

Un chemin sinueux s'offre aux Bleus

"On a fait ce qu'on pouvait faire, on aurait pu mieux faire en efficacité même si le gardien (Lukasz Skorupski, ndlr) a encore fait de très beaux arrêts, évidemment se mettre à l'abri avec deux buts d'avance c'était toujours mieux mais on a pas été capable de le faire. On finit ces poules avec le match nul et une qualification qui est importante pour nous." Désormais focalisés sur la phase à élimination directe, "une nouvelle compétition va commencer" pour les Bleus, qui connaîtront l'identité de leur adversaire mercredi soir (Roumanie, Belgique, Ukraine ou Slovaquie). "On sait au moins quand on jouera, on ne sait pas encore contre qui mais ce sera le 1er juillet donc voilà, le premier objectif est atteint même si on n'a pas la place que l'on visait puisqu'on est deuxième, on est qualifié, donc une nouvelle compétition va commencer."

Article original publié sur RMC Sport