Euro – Youri Djorkaeff : « La tactique de l’équipe de France, c’est la gagne »

·1 min de lecture
Youri Djorkaeff fait partie des consultants de TF1 pour l'Euro qui se déroule du 11 juin au 11 juillet.
Youri Djorkaeff fait partie des consultants de TF1 pour l'Euro qui se déroule du 11 juin au 11 juillet.

Aussi lucide devant le but qu'en entretien, Youri Djorkaeff, alias « The Snake », car les gardiens adverses ne savaient jamais d'où le ballon allait partir avec lui, décortique pour Le Point les enjeux de l'Euro qui débute le 11 juin. Passé par Monaco, le PSG ou l'Inter de Milan, au palmarès exceptionnel (champion du monde et d'Europe), il évoque également le futur de Kylian Mbappé en club et la culture de la gagne apprise en Italie. Avec Ludovic Giuly, il fait partie de l'équipe des consultants de TF1 pour la compétition européenne, qui se conclura le 11 juillet à Wembley, à Londres.

Le Point : Dans quel état d'esprit est-on lorsqu'on attend la liste du sélectionneur pour une compétition internationale ?

Youri Djorkaeff : C'est un moment particulier, qu'on soit plus ou moins sûr d'en faire partie. L'annonce est un moment fort. On attend, entouré de notre famille? C'est un bon moment, je dirais.

Avant l'Euro 96, vous étiez persuadé dans votre tête d'être retenu par Aimé Jacquet ?

Ma seule certitude était d'être performant dans mon club de l'époque (le PSG, puis il a été transféré à l'Inter de Milan l'été qui a suivi, NDLR) et de flamber. Après, c'était ma première compétition internationale et je ne connaissais pas les attentes du sélectionneur.

C?est ça aussi un Euro : on n?a pas le temps de gamberger

Beaucoup de critiques entourent en ce moment le niveau de jeu de l'équipe de France. Notamment sur l'ennui procuré? Les comprenez-vous ?

J'entends les critiques su [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles