Euro-2021 : la Slovaquie d'Hamsik fait plier la Pologne de Lewandowski

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pourtant dominateurs en début de rencontre, mais réduits à dix à l'heure de jeu, les Polonais se sont inclinés face à la Slovaquie (1-2) pour leur premier match de l'Euro. Leur attaquant vedette Robert Lewandowski n'a encore une fois pas trouvé le chemin des filets.

La Pologne a encore une fois a manqué ses débuts dans un tournoi majeur. L'équipe du sérial buteur Robert Lewandowski s'est inclinée, lundi 14 juin, à Saint-Pétersbourg face à la Slovaquie sur le score de 1 à 2, dans le groupe E de l'Euro-2021.

Les Polonais ont pourtant mis le pied sur le ballon dès le début du match. Emmenés par leur attaquant vedette, ils se montrent les plus dangereux d'entrée. Dès les cinq premières minutes, Robert Lewandowski multiplie les tentatives de tirs, mais toutes sont contrées par la défense slovaque. Le joueur du Bayern Munich brille en club, mais reste muet sous le maillot de sa sélection. Il n'a marqué qu'un seul but lors de ses dix derniers matchs dans une compétition continentale, à l'Euro-2016, en quart de finale face au Portugal.

Malgré un bel engagement, la Pologne est finalement piégée à la 18e minute. Après un magnifique mouvement dont un petit pont sur Bartosz Bereszynski, le Slovaque Róbert Mak entre dans la surface. Sa frappe rebondit sur le poteau, puis sur le gardien Wojciech Szczesny avant de pénétrer dans le but.

Mise en confiance par cette ouverture du score, la Repre fait ensuite jeu égal avec l'Aigle blanc jusqu'à la pause. Sans se créer d'occasions franches, les deux sélections proposent un jeu plaisant.

Des Polonais réduits à dix

Mais au retour des vestiaires, la Pologne revient sur le terrain avec une volonté décuplée. Une minute après le début de la seconde période, Karol Linetty permet à son équipe d'égaliser d'une frappe croisée sur un centre de Mateusz Klich. Galvanisés par ce but, les Polonais prennent ensuite le contrôle du match et occupent la moitié de terrain slovaque.

À l'heure de jeu, alors que la rencontre se stabilise finalement sur un faux rythme, les joueurs de Paulo Sousa se retrouvent à dix. Déjà sanctionné par un carton jaune pour un tirage de maillot en première période, l'ancien bordelais Grzegorz Krychowiak écope d'un second, synonyme de rouge, pour un tacle non-maîtrisé. Il manquera le prochain match contre l'Espagne.

Les Slovaques ne se font pas prier pour profiter de cet avantage numérique. À la 69e minute, Milan Škriniar permet à son équipe de reprendre les devants par une frappe du droit au fond des filets sur un corner repoussé dans l'axe. Malgré ces deux coups de massue, la Pologne ne rend pas les armes, mais sans réussir à concrétiser. Les dernières minutes se déroulent exclusivement dans la surface slovaque.

Solide, la défense des bleus et blancs ne cède pas. Dans les arrêts de jeu, les Polonais manquent par deux fois l'égalisation sur une frappe d'abord, de Jan Bednarek du point de penalty, qui frôle le poteau, puis sur une autre de Karol Swiderski bloquée par le gardien slovaque Martin Dúbravka.

Ce succès permet à l'équipe de Marek Hamsik de prendre temporairement la tête du groupe E, alors que l'autre rencontre oppose lundi soir l'Espagne et la Suède.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles