Mohamed Bouhafsi recadre Valérie Boyer sur le genou à terre des Bleus, Twitter salue sa mise au point

·4 min de lecture
Mohamed Bouhafsi a démonté méthodiquement les arguments de la sénatrice LR Valérie Boyer. (Capture d'écran BFMTV)

Le journaliste sportif a méthodiquement démonté l’argumentaire de la sénatrice LR Valérie Boyer à propos de la polémique sur le genou à terre avorté des Bleus lors de leur premier match de l'Euro face à l'Allemagne. Une joute qui a enflammé les réseaux sociaux.

Le genou à terre des Bleus, ou son absence, avant leur match contre l’Allemagne n’en finit pas de faire parler. Ce mercredi matin, Valérie Boyer, sénatrice Les Républicains, s’est par exemple offusquée sur BFM TV de voir les revendications du mouvement américain Black Lives Matter "importées" en France par les joueurs de l’équipe de France. Bien que les Bleus n’aient finalement pas mis genou à terre, l’élue a même poussé son raisonnement plus loin en affirmant que, la France n’étant pas un pays raciste, il y avait bien d’autres causes à défendre pour ceux qui portent fièrement le maillot bleu aux deux étoiles. Elle a notamment évoqué la cause des femmes et la lutte contre les violences conjugales.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un recadrage factuel

Probablement peu au fait des engagements des joueurs de l’équipe de France, la sénatrice a pourtant vu son argumentaire sèchement démonté par Mohamed Bouhafsi, célèbre journaliste sportif sur RMC Sport et grand spécialiste du football. “Il y a plusieurs éléments qui ne sont pas fondés, qui ne sont pas factuels dans les propos qu’elle peut tenir”, attaque le journaliste avant de lister lesdits éléments : “Antoine Griezmann, star de l’équipe de France, s’est engagé profondément dans la lutte contre l’homophobie et a fait la Une de Têtu, il s’est expliqué et soutient par exemple aussi la cause des violences conjugales”. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mohamed Bouhafsi ne s’arrête pas là puisqu’il cite ensuite les messages des joueurs de l’équipe de France suite au sacrifice héroïque du gendarme Arnaud Beltrame ainsi qu’au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty. Le journaliste revient ensuite sur la supposée importation de Black Lives Matter en Europe : “Les joueurs de l’équipe de France n’ont pas voulu prolonger le mouvement Black Lives Matter, il n’y a aucune importation de ce qui se passe aux Etats-Unis, juste une volonté de soutenir les gens qui vivent des incidents racistes aux Etats-Unis ou en Europe, ça peut aussi être le cas parfois en France.”

Une immense vague de soutien sur les réseaux sociaux

Enfin, Mohamed Bouhafsi a rappelé que les Bleus n’ont absolument pas souhaité prendre les forces de l’ordre pour cible avec cet hommage avorté. Ces dernières assurent en effet leur sécurité depuis des années dans une ambiance d’harmonie et de respect mutuel.

Efficace et sourcée, cette démonstration a enflammé de nombreuses personnes sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles