Euro-2021 : les Bleus battent la Bulgarie grâce à Olivier Giroud

·3 min de lecture

À l'occasion d'un match amical mardi avant le Championnat d'Europe, l'équipe de France de football a vaincu la Bulgarie 3 buts à 0. Une rencontre marquée par la sortie sur blessure de Karim Benzema et un doublé d’Olivier Giroud.

Une victoire teintée d'inquiétude. À sept jours de lancer son Euro-2021 contre l’Allemagne, l’équipe de France a disposé de la Bulgarie mardi 8 juin au soir à Saint-Denis (3-0), grâce à un doublé d’Olivier Giroud.

La sortie sur blessure de Karim Benzema lors de la première mi-temps vient tout de même obscurcir l’avant-Euro-2021. À peine revenu d’une mise à l’écart de cinq ans et sept mois, l'attaquant madrilène a dû quitter la pelouse du Stade de France après 39 minutes de jeu, touché au-dessus du genou droit.

"C’est une béquille", a vite rassuré le sélectionneur Didier Deschamps, expliquant sur M6 que son attaquant avait "pris un bon coup sur le muscle au-dessus du genou" et qu’il n’y avait "pas de risque à prendre". Le capitaine Hugo Lloris a dit l’avoir "croisé dans le vestiaire" et, selon le Niçois, "ça n’a pas l’air trop méchant, en tout cas on l’espère".

Plus globalement, la soirée a rappelé aux Bleus qu’ils n’étaient à l’abri de rien. Car depuis bientôt deux semaines d’une préparation joyeuse à Clairefontaine (Yvelines), les Tricolores semblaient imperméables à toute déconvenue, entre un statut d’ultrafavori assumé sans excès de confiance, des entraînements prometteurs, un premier match abouti contre les Gallois (3-0) mercredi et une réintégration fluide de Benzema.

Ce serait oublier qu’en ces temps de pandémie, le ciel au-dessus de la sélection aux deux étoiles peut vite devenir menaçant.

De belles promesses

Menaçante, la Bulgarie ne l’a pas été, elle, dans un Stade de France qui a exceptionnellement accueilli 5 000 spectateurs. Les Bleus ont donné le ton dès l’entame de match et se sont installés dans le camp adverse. À la demi-heure de jeu, Griezmann a ouvert le score grâce à un splendide retourné acrobatique (29e). Auparavant, les Bleus n’avaient cessé de combiner, et l’association entre Benzema et Kylian Mbappé avait continué d’apporter de belles promesses, malgré quelques maladresses du Madrilène.

"On aurait pu marquer plus de buts mais on reste sur deux bonnes performances. Maintenant, c’est la compétition et il n’y a que cette vérité qui compte", a assuré le sélectionneur sur M6.

Le retour de N’Golo Kanté, vainqueur requinqué de la Ligue des champions, devait aussi être l’un des faits de la soirée. Le joueur de Chelsea a été au rendez-vous.

Mbappé, lui, a encore été l’attaquant le plus en jambes – mais pas le plus précis, à l’image de cette frappe à côté (66e) – et Giroud, buteur par deux fois en bon renard des surfaces (83e, 90e), ne rate pas une seule occasion de rappeler que le numéro 9 des Bleus est toujours bien floqué derrière son dos, n’en déplaise à son nouveau rôle de doublure.

"Mes potes m’appellent le phénix grenoblois. C’est un compliment, ça veut dire que peu importe les circonstances, je ne lâche rien", a commenté l’attaquant de Chelsea au micro de M6.

La France a maintenant les yeux rivés sur son premier match de l’Euro-2021 contre l’Allemagne le 15 juin, avant d'affronter la Hongrie le 19 et le Portugal le 23.

Avec AFP et Reuters