Euro 2016 : sécurité maximum pour la finale, pas de défilé lundi

Pour finir en beauté cette compétition, le ministère de l’Intérieur a prévu un dispositif de sécurité très important. Jusqu’ici, l’organisation de la compétition par la France est quasi un sans-faute.

Depuis les violents incidents à Marseille entre hooligans britanniques et russes dès le deuxième jour de la compétition, aucun incident n’est à déplorer, l’Euro 2016 se déroule dans une ambiance plutôt joyeuse et bon enfant. Demain dimanche sera donc le dernier test pour parler définitivement d’une grande réussite à mettre au crédit de la France, pourtant fébrile après une année marquée par plusieurs attentats.

1.300 agents au Stade de France

Près de 1.300 policiers et gendarmes seront donc déployés au Stade de France ce dimanche, près de 1.400 dans la fan zone de Paris et 700 dans les transports en commun. Après le match, ils seront aussi 3.400 sur les Champs-Elysées.


Après la victoire de la France contre l’Allemagne ce jeudi, la population parisienne est déjà descendue en masse dans les rues de la capitale et hormis quelques incidents en fin de nuit, tout s’est déroulé dans une ambiance festive.


Pas de défilé sur les Champs-Elysées lundi

En revanche, rien n’est prévu lundi sur les Champs Elysées, même en cas de victoire des Bleus. Le préfet de police a annoncé que l’équipe de France ne pourrait pas défiler comme en 1998 lorsque Zidane et ses pairs avaient remonté l’avenue, devant une foule en liesse. Pour des raisons matérielles, “ce n'est pas possible, on ne peut pas envisager de laisser circuler des masses lundi”, a précisé le préfet de police, Michel Cadot.

90.000 policiers et gendarmes mobilisés pendant l’Euro

Au total, pendant cet Euro 2016, 90.000 personnes ont été mobilisées pour la sécurité, dont 72.000 policiers et gendarmes, selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui a répertorié plus de 1.000 interpellations au 4 juillet. Depuis l'élimination de la Russie au premier tour, il n'y a plus eu d'incident notable.