Euro : toutes les équipes ont-elles joué à armes égales ?

·1 min de lecture

Qualifiée pour les demi-finales de l'Euro de football, l'Angleterre a joué (et gagné) son premier et seul match à l'extérieur de la compétition à Rome, en quart de finale, samedi face à l'Ukraine (4-0). Les "Three Lions" vont désormais affronter le Danemark mercredi prochain à Wembley en demi-finales, avant une possible finale dans ce même stade le 11 juillet. Pour les répondants à notre sondage, il n'y a pas de doute : environ 82% pensent que l'Angleterre a été avantagée grâce à ses matchs à domicile. Et ce alors que les doutes sur l'équité sportive de l'Euro sont de plus en plus audibles à l'approche de la fin de la compétition.

Les demi-finalistes, grands gagnants de l'organisation ?

A domicile ou en transit permanent, avec ou sans supporters, sous des températures clémentes ou caniculaires... Les 24 équipes engagées dans cet Euro éparpillé dans 11 villes étaient loin d'être logées à la même enseigne. Et les demi-finalistes ont fait partie des grands gagnants sur ces critères. L'Espagne, qui jouera sa demi-finale mardi, a ainsi pu bénéficier d'une entame de tournoi chez elle, devant son public, comme les trois autres demi-finalistes : le Danemark à Copenhague, l'Italie à Rome et l'Angleterre, donc, à Londres.

"Les voyages, la récupération, le climat... Tout ça mis bout à bout, ça les a forcément avantagés", a estimé dimanche Aline Riera, consultante foot d'Europe 1 pour l'Euro et ancienne internationale de l'​équipe de France, à propos des Anglais. "lls étaient sur leur ca...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles