Eure : Le mystère de la cycliste achevée à coup de pelle et dont le corps a disparu

© DR

Une victime inconnue et pas de corps : un automobiliste de 46 ans est mis en examen et écroué pour avoir tué en mars dans l'Eure une cycliste, que les enquêteurs cherchent à identifier en lançant mercredi un appel à témoins.

"Ça fait 23 ans que je suis magistrat et c’est la première fois que je suis confronté à une situation de ce genre", a lancé devant la presse mercredi le procureur de la République d'Evreux, Rémi Coutin, en présentant un appel à témoins pour élucider cette mystérieuse affaire.

Le conducteur, habitant de Saint-Pierre-du-Bosguérard (Eure), a été mis en examen en juin des chefs d’"assassinat, recel de cadavre, destruction de preuves et dénonciations mensongères" et placé en détention provisoire.

"Mais nous nous trouvons face à une situation particulière puisque nous n’avons pas de corps, et nous n’avons pas non plus d’identité quant à la victime supposée", a souligné M. Coutin.

Mi-mai, une femme se présentait à la gendarmerie de Dieppe pour dénoncer un meurtre commis, selon elle, par son ex-compagnon deux mois plus tôt.

Elle relatait que le 9 mars ce charpentier d'origine polonaise dont elle venait de se séparer l'avait appelée, "manifestement paniqué et sous l'emprise de l'alcool, pour lui dire qu'il venait de tuer quelqu'un" en voiture. Puis "quelques minutes plus tard", il revenait sur ses déclarations, a déclaré M. Coutin.

Le 13 mars, son ex-compagnon lui avait de nouveau confié avoir percuté une femme qui circulait à vélo alors qu’il était ivre....


Lire la suite sur ParisMatch