Eure : les "gilets jaunes" à la recherche de leaders pour les représenter

Un an bientôt. À Brionne (Eure), les "gilets jaunes" prévoient des manifestations le samedi 16 novembre et dimanche 17 novembre prochain pour marquer le premier anniversaire du début du mouvement. Ils ont été jusqu'à 900 personnes et ne sont aujourd'hui plus qu'une poignée autour d'un rond-point. "Il faut que les gens prennent conscience que c'est une guerre d'usure et qu'on ne va pas la gagner du jour au lendemain. Malheureusement ,ce n'est pas contre n'importe qui qu'on se bat, c'est contre le gouvernement", affirme Phanie Barbat, salariée. "Il faut expliquer pourquoi nous ne sommes pas contents" Les "gilets jaunes" ont conscience que pour relancer leur mouvement, il faut qu'ils soient mieux organisés et surtout mieux représentés. "Il va falloir des leaders, des représentants politiques pour représenter le groupe", constate Bruno Di Guisto, retraité. Une analyse confirmée par Emmanuel Maillard, chauffeur routier. "Ce n'est pas tout de dire 'Pas content ! Pas content !', il faut expliquer pourquoi nous ne sommes pas contents".