Eure : elle escroque sa patronne et détourne presque 40.000 euros en toute discrétion !

·1 min de lecture

Une secrétaire médicale qui aurait mis plus d'une centaine de chèques à son nom a été interpellée le 16 septembre dernier, dans l'Eure.

Une secrétaire médicale de l'Eure a été placée en garde à vue le 16 septembre dernier. Cette employée d'un cabinet dentaire de Vernon est soupçonnée d'avoir détourné 37.000 euros à son employeur, relate Le Démocrate Vernonnais. La femme âgée de 41 ans aurait encaissé pas moins de 112 chèques de patients à son nom depuis janvier 2021. 

Le dentiste aurait mis quelques mois avant de s'apercevoir que de l'argent manquait. Après avoir porté plainte, l'enquête de la police a mené tout droit vers sa secrétaire médicale. Lors des perquisitions à son domicile, situé au Vaudreuil, les enquêteurs ont pu constater que la quadragénaire avait un bon train de vie : meubles de valeur, matériaux de qualité, grande et belle garde-robe...

>> A lire aussi - Ils détournent près de 2 millions d'euros d’une organisation de pèlerinages pour s'offrir une villa

Après avoir passé la nuit en garde à vue, la secrétaire médicale a été libérée. Elle comparaîtra devant le tribunal correctionnel en juin 2022, sous le coup du COPJ (convocation par officier de police judiciaire). Comme le rappelle Le Démocrate Vernonnais, cela signifie que soit les preuves contre la quadragénaire sont probantes pour engager sa responsabilité, soit qu'elle a reconnu les faits et donc que l'affaire est bouclée.

>> A lire aussi - Fraude au chômage partiel : l’énorme escroquerie mise en place par une famille pour détourner des millions

En juillet dernier, France Bleu Périgord nous relatait comment une comptable est parvenue, depuis (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Sarthe : ils usurpent l’identité de clients et dérobent près de 800.000 euros
Covid-19 : un célèbre antiseptique ingurgité pour soigner le virus ? Son distributeur met en garde
En raison de la vaccination obligatoire, cette île bretonne n'a plus de médecin
Perpignan : le projet complètement inédit d’un militant en faveur des prostituées
L'administration Biden s'attaque aux paiements illicites en cryptomonnaies

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles