Eure : un couple soupçonné d'avoir violé et tué son enfant d'un mois et demi

·2 min de lecture
Intervenu pour tenter de ranimer la fillette, le Samu a donné l'alerte. (Photo : Estelle Ruiz/NurPhoto via Getty Images)

Un homme de 36 ans et une femme de 34 ans ont été placés en garde à vue dans l’Eure après la mort de leur fille de six semaines. Selon les premiers éléments de l’enquête, le nourrisson aurait “subi des violences physiques et sexuelles”.

Les premières observations médicales laissent craindre le pire. Un couple composé d’un homme de 36 ans et d’une femme de 34 ans, a été placé en garde à vue ce dimanche dans l’Eure, suite à la mort de leur fille de six semaines, qui pourrait avoir été précédée de sévices sexuels sur l’enfant.

Ce dimanche soir, le Samu était intervenu au domicile du couple, qui habite une caravane à la Chapelle-Longueville, près de Vernon, pour tenter de sauver la fillette, en arrêt cardiaque. Les parents avaient alors affirmé aux secours que le nourrisson avait fait une mauvaise chute.

“Pas d’antécédents de violence sur les deux autres enfants du couple”

Les urgentistes n’ont cependant pas réussi à ranimer la petite fille et ont constaté qu’elle avait “subi des violences physiques et sexuelles”, selon la procureure d’Evreux, relayée par Le Dauphiné Libéré. “Le Samu a constaté des hématomes sur les jambes du bébé et une déchirure importante au niveau de l’anus”, explique une source policière citée par le quotidien régional.

Les graves blessures observées sur le corps de la défunte fillette ont donc conduit à l’ouverture ce mardi d’une information judiciaire pour viol ayant entraîné la mort. L’enquête a été confiée au service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen et au commissariat de Vernon, alors qu’une autopsie du bébé devait être réalisée ce mardi. Le Dauphiné Libéré précise par ailleurs “qu’il n’y avait pas d’antécédents de violence sur les deux autres enfants du couple, âgés de 2 et 3 ans”.

Ce contenu peut également vous intéresser :