Etudiant en cinéma le jour et violeur en série la nuit ? Un jeune nancéien au coeur du soupçon

·1 min de lecture

Une double vie qui fait froid dans le dos. A Nancy, un étudiant en cinéma est soupçonné d'être à l'origine d'une série d'agressions sexuelles depuis la rentrée. Alors que les enquêteurs pensent qu'il est impliqué dans de nombreux dossiers, il a été mis en examen et incarcéré après avoir été dénoncé par l'un de ses amis.

Son arrestation date du 7 octobre, lorsque la police locale s'est rendue dans une salle de sport du centre-ville de Nancy dans le cas d'une affaire de viol. Le fait remonte à plusieurs jours, sur une étudiante de 20 ans qui a été agressée avec l'aide d'un couteau en rentrant chez elle aux alentours de deux heures du matin. Après avoir reçu la plainte, les inspecteurs de police ont entendu l'un des proches du potentiel coupable, qui aurait confié que son ami lui a assuré avoir "violé des filles".

Mis en détention provisoire

Interpellé à la salle de sport, donc, cet étudiant en cinéma a avoué avoir été coupable de "quatre ou cinq autres agressions", sans donner plus de détails. Pour le moment, l'enquête suit son cours et deux affaires semblent accuser ce même jeune homme. D'autres plaintes sont étudiées : un viol à la sortie d'une discothèque et une agression sexuelle. L'homme de 23 ans, inconnu des services de police jusque là, nie pour le moment tout en bloc. Il a tout de même été mis en détention provisoire, en attendant son procès.

Retrouvez cet article sur Closermag.fr

Un "vampire assoiffé de sang" s'évade de prison et se fait lyncher par la foule
Une jeune fille de 13 ans se jette de la fenêtre de sa chambre au 4e étage
Un riche héritier exécute sa meilleure amie pour la faire taire
A deux doigts d'être millionnaires ! Le couple le plus malchanceux du Royaume-Uni a rompu
Affaire Mary Kay Letourneau : ses dernières lettres à sa famille avant de mourir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles