Comment savoir si votre mec/meuf vous trompe ? On a peut-être un début de réponse

Katia Rimbert
Journaliste
Comment savoir si votre mec/meuf vous trompe ? On a peut-être un début de réponse

Pourquoi l’être humain trompe son ou sa partenaire ? Vous avez quatre heures. En attendant de plancher sur le sujet, une étude a révélé les principales causes de l’infidélité chez les jeunes couples. C’est le moment de prendre des notes.

Vous pensez avoir un flair imparable ou un radar à mecs/meufs pas fiables ? Désolée de vous décevoir mais l’infidélité ne se remarque pas toujours au premier coup d’œil ni à l’instinct. On s’est tous fait berner une fois dans sa vie, et si ce n’a jamais été votre cas, rappelez-vous qu’il ne faut jamais dire jamais ! Oui, c’est assez pessimiste, on vous l’accorde.

Portrait-robot

Bref, tout ça pour dire qu’il n’y a pas écrit "Don Juan" sur le front de votre crush comme il n’y a pas écrit "cocu.e" sur le vôtre. Une étude australienne, parue dans le British Journal of Psychology, a établi les raisons pour lesquelles une personne va voir ailleurs, et cela donne déjà une bonne base pour repérer les coureurs de jupon. Pour ce faire, 123 personnes hétérosexuelles âgées de 17 à 25 ans ont été interrogées. Leur point commun ? Être en couple.

Selon l’enquête menée par les chercheurs de l’Université de Queensland, il y a certains facteurs qui permettent d’avoir la puce à l’oreille. Alors évidemment, chaque relation est différente, chaque personne aussi et tout ce qui va suivre est à prendre avec des pincettes. Mais ça peut vous être utile, sait-on jamais.

Démasqué.es ?

Les individus ayant eu un grand nombre de partenaires sexuels risquent davantage de tromper leur conjoint.e. Pourquoi ? Parce qu’ils aiment plaire et qu’ils sont visiblement plutôt doués dans cet exercice. Et que les vieux démons ne sont jamais loin, même si on est casé. De même, ceux qui ont tendance à être impulsifs ont plus de chance de faire une (grosse) bêtise parce qu’en cas de problème dans le couple par exemple, ils ne vont pas réfléchir et tenter de d’améliorer les choses mais agir et écouter leurs émotions. Quitte à s’en mordre les doigts… Un peu trop tard.

Les scientifiques révèlent aussi que les principales raisons qui poussent à la tromperie sont (roulement de tambour) : un sentiment de détachement envers l’être aimé.e et le manque de satisfaction dans la relation. Tandis que la durée de l’histoire d’amour et l’intensité des sentiments ont un impact minime sur la fidélité. Nous voilà bien.

Autre conclusion de l’étude, les hommes vont plus facilement passer une nuit dans les draps d’une inconnue tandis que les femmes se laissent davantage tenter par un baiser sans forcément aller plus loin. Mais où commence la tromperie ? Ça, ce n’est pas écrit dans le dico et si vous voulez mon avis, c’est à chaque couple de le décider.