Etude sur les lieux de contamination au Covid-19 : la méthode de l'institut Pasteur est "confuse" et "sans fondement", affirme l'UMIH

franceinfo
·1 min de lecture

Une étude publiée par l'institut Pasteur, jeudi 17 décembre, montre que les personnes contaminées déclarent davantage avoir fréquenté les bars, les restaurants ou encore les salles de sport. Le président confédéral de l'Union des Métiers et Industries de l'Hotellerie (UMIH), Roland Héguy, dénonce une enquête "dirigée", "très confuse", et "sans fondement".

>>Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19.

"Ça me dérange parce qu'à la période où elle a été effectuée, les bars et les restaurants étaient pratiquement tous fermés", souligne Roland Héguy. Pour lui, "le problème, ce sont les excès qu'il y a eu cet été".

franceinfo : Comment réagissez-vous après cette étude ?

Roland Héguy : Pour nous, elle est très difficile à comprendre. Elle est très confuse et sans fondement. Cette étude ne démontre aucune preuve scientifique justifiant la fermeture de nos restaurants et de nos bars. Elle affirme que la fréquentation des restaurants est risquée.

Ça me dérange parce qu'à la période où l'étude a été effectuée, les bars et les restaurants étaient pratiquement tous fermés.

Roland Héguy

à franceinfo

Ce qui me dérange le plus, c'est que le professeur Fontanet [Arnaud Fontanet, épidémiologiste a dirigé l'étude de l'institut Pasteur] (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi