Quand Harry épousait Meghan : revivez le jour J comme si vous y étiez

Chloé Friedmann

Les British

Chelsea Davy, ex du prince Harry.

/ Chris Jackson/Getty Images

Arrivée des invités, échange des vœux, salut à la foule… Meghan Markle et le prince Harry se sont unis en la chapelle Saint George de Windsor le 19 mai 2018. Deux ans après, retour sur les instants-clés de leur cérémonie de mariage.

Des dizaines de milliers de curieux, britanniques et étrangers, se pressent dans les rues de Windsor. Au cœur de la foule se distinguent drapeaux, chapeaux et vestes aux couleurs de l'Angleterre, parfois même des masques à l'effigie des mariés.

En toile de fond, se dresse l'imposant château de Windsor. La gare, rebaptisée Meghan & Harry Central pour l'occasion, accueille les premiers invités civils, qui se rendent à pied au mariage. En tout, plus de 2640 convives sont attendus au mariage royal – parmi lesquels 600 présents à la cérémonie religieuse.

Entrée des invités : Hollywood côtoie l'aristocratie anglaise

10h30. Les premiers convives font leur entrée. Pour les femmes, le chapeau est de mise – une information précisée sur les cartons d'invitation. Et les nouveaux arrivants témoignent du renouvellement de la monarchie britannique. L'aristocratie anglaise et les amis du prince Charles, comme Nicolas Holmes, ainsi que certaines vedettes de la chanson anglaise comme James Blunt et Elton John, y côtoient le gratin hollywoodien.

Match mode du mariage royal : Hollywood vs noblesse britannique

Tous ont reçu des consignes claires : ni photos, ni selfies ne seront tolérés lors de la cérémonie. L'acteur américain Idris Elba, en costume-cravate noir, ouvre le bal au bras de sa compagne. Derrière lui, Oprah Winfrey, papesse de Hollywood en lunettes de soleil, est vêtue d'une robe rose pâle et coiffée d'un chapeau assorti piqué de roses. Non loin de là, Charles Spencer, le frère de Lady Diana, fait son entrée au bras de sa troisième épouse.

À lire aussi" Pas d'épée, pas de téléphone : le règlement (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Stéphane Bern : "Mon couple fétiche, c'est Harry et Meghan"
Meghan Markle : "Hélas, mon père n'assistera pas à notre mariage"
Pas d'épée, pas de téléphone : le règlement très strict du royal wedding
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame