Etre hypocondriaque, c'est quoi exactement ?

·1 min de lecture

Au moindre petit bobo, ils se croient atteints d'une maladie grave et incurable. De scanner en IRM, de cancérologue en pneumologue, ils remplissent les salles d'attente des spécialistes. 13% des Français se disent hypocondriaques : tous les médecins ont beau leur marteler qu'ils n'ont rien, que tout va bien, ils ne les croient pas, leur peur ne se dissipe pas. "Ma maladie, ma chère maladie, que serais-je sans toi ?",s'interroge Argan, dans "Le Malade imaginaire" de Molière. Certains s'en amusent, mais l'hypocondrie fait souffrir et isole ceux qui en souffrent. La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de sortir de ce tête-à-tête avec la maladie.

L'hypocondrie est une maladie imaginaire

FAUX. Même si les pathologies sont imaginées, l'hypocondrie est un trouble psychologique tout à fait sérieux. "Ce n'est absolument pas de la comédie, insiste Antoine Spath, psychologue clinicien. La personne perçoit de manière extrême chacune des sensations de son corps, et en développe une inquiétude disproportionnée envers sa santé. C'est une anxiété centrée sur le corps." En interprétant mal une petite douleur ou gêne physique - un point de côté, une douleur au bras, de la fièvre... -, la personne ressasse des scénarios sombres, dans lesquels le pire est toujours à venir.

La perception de ces signaux est bien réelle, c'est l'interprétation qui en est faite qui est erronée. "L'angoisse s'enclenche, et augmente de manière exponentielle."Même si ces symptômes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les enfants élevés au contact de la nature auraient une meilleure immunité que ceux des villes
Hygiène dentaire : avez-vous les bons réflexes ?
Volcan aux Canaries : le nuage atteint le Sud de la France, des risques pour la santé ?
Moustiques : 12 départements en vigilance orange
Quel taux d'anticorps me faut-il pour être protégé contre le Covid-19 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles