Gabby Petito était-elle victime de violences conjugales ?

·2 min de lecture

Alors que l’autopsie a révélé que Gabby Petito avait été étranglée à mains nues, l’ombre de violences conjugales plane de nouveau sur l’affaire.

Brian Laundrie n’est pas officiellement suspect dans la mort de Gabby Petito. Pourtant, mardi en conférence de presse, une phrase du médecin légiste le pointe directement du doigt. Alors que le jeune homme de 23 ans est toujours activement recherché, les résultats de l’autopsie réalisée sur le corps de la victime retrouvée 19 septembre dans le Wyoming ont confirmé qu’elle avait été tuée. Face aux journalistes, le docteur Brent Blue a expliqué qu’elle avait été étranglée. Mercredi, interrogé par NewsNationNow.com, le médecin a apporté un peu plus de précisions sur cette mort, indiquant qu’elle avait été tuée à mains nues et qu’aucun objet n’avait été utilisé dans le meurtre. Mais c’est surtout son évocation, mardi, en conférence de presse, de possibles violences conjugales, qui a fait réagir. «Malheureusement, ce n'est que l'un des nombreux décès dans le pays de personnes impliquées dans des faits de violences conjugales, et il est regrettable que ces autres décès n'aient pas été aussi couverts que celui-ci», a commenté le légiste. Des propos forts puisque pour le moment, Brian Laundrie n’est accusé de rien. Mercredi, le docteur Brent Blue, cité par la chaîne WFLA8, a été interrogé sur le sujet. «Avez-vous déterminé que la cause de sa mort était le résultat de violences domestiques ou était-ce juste, un commentaire que vous avez fait sur le moment ?», lui a demandé une journaliste. Ce à quoi il a répondu : «C’était juste sur le moment».

Un homme agressif

Ce n’est pourtant pas la première fois que la piste de violences conjugales est abordée. Au cours de leur voyage en van à travers les parcs nationaux américains, Gabby et Brian semblent s’être disputés à plusieurs reprises, au point que le 12 août, la police est(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles