Qu'est-ce qu'une étoile filante ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, une étoile filante n'est pas une étoile qui se décroche du ciel.

Ce mercredi 29 juillet, il sera possible d’observer une pluie d’étoiles filantes dans le ciel, provenant de la constellation du Verseau. Mais savez-vous ce qu’est ce phénomène lumineux que tout le monde adore observer ?

Entre 15 et 20 étoiles filantes par heure. C’est ce que devrait nous offrir le ciel ce mercredi dès la tombée de la nuit et ce, jusqu’à l’aube. Comme chaque année, les Delta Aquarides Sud se donnent en spectacle entre la mi-juillet et la mi-août, avec un pic le 29 juillet. Observables depuis partout dans le monde, ces étoiles filantes vont ravir les nombreux amateurs d’astronomie ainsi que les plus curieux. Si nous avons tous cherché un jour ou l’autre des étoiles filantes dans le ciel une fois la nuit tombée, savez-vous ce qu’est ce phénomène astronomique ? Yahoo Actualités vous propose d’en savoir un peu plus.

À LIRE AUSSI >>> Pourquoi le ciel est-il bleu ?

Non, il ne s’agit pas d’une étoile qui se décroche du ciel. Le terme d’étoile filante est en effet très trompeur. Les étoiles filantes, qu’on appelle également météores, sont en fait de petits grains de poussières qui arrivent à grande vitesse dans notre atmosphère (entre 100 000 et 250 000 km/h) et se consument du fait de leur échauffement au contact de l’air, ce qui provoque une trainée lumineuse. On parle de grains de poussière car leur taille varie de quelques dixièmes de millimètres à la taille d’un grain de sable. Plus ils sont gros, plus leur incandescence est longue et lumineuse. Lorsqu’on les observe, ces poussières se trouvent généralement entre 70 et 120 km d’altitude, avant de se vaporiser.

Comment se produisent les pluies d’étoiles filantes ?

Ces grains de poussières sont des trainées laissées par les comètes. Sur sa trajectoire autour du Soleil, notre planète croise ces grains de poussière laissés par les comètes, ce qui fait pleuvoir un très grand nombre de météores. C’est alors qu’on parle d’essaim météorique ou plus communément de pluie d’étoiles filantes. Ces pluies sont périodiques et se produisent chaque année plus ou moins à la même date, mais leur importance varie.

Comment bien les observer ?

Pour optimiser au maximum vos chances de voir des étoiles filantes, il faut de bonnes conditions. Tout d’abord, il faut les observer de nuit, avec un ciel dégagé et le moins de lune possible. Ensuite, il est préférable d’éviter la pollution lumineuse en trouvant un endroit très sombre. L’observation pouvant durer plusieurs dizaines de minutes voire plusieurs heures pour les plus patients et les plus passionnés, privilégiez une position allongée pour éviter le torticolis et pour avoir un angle de vue plus important. Et surtout, n’oubliez pas de faire un vœu.

Ce contenu peut également vous intéresser :