Etiquetage environnemental : "Le gouvernement veut attendre encore cinq ans alors que les choses sont prêtes​​​​​​​", regrette Green Lobby

franceinfo
·1 min de lecture

La mise en place d'un "score carbone", c'est-à-dire un étiquetage environnemental sur les produits, a été validée dans la soirée du mardi 9 mars par les députés en commission. Ce dispositif passera par une phase d'expérimentation pouvant durer jusqu'à cinq ans, ce que regrettent les militants écologistes. "Le gouvernement veut attendre encore cinq ans alors que les choses sont prêtes", explique Valérie Grammond, sur franceinfo mercredi. Elle est la cofondatrice de Green Lobby, une organisation au service des acteurs engagés dans la transition énergétique.

franceinfo : Est-ce que ce type d'indicateur est une bonne idée ?

Valérie Grammond : Oui, c'est indispensable. Aujourd'hui, les Français ont besoin d'une information claire et scientifique pour connaître l'impact carbone des produits de consommation de tous les jours. La fabrication d'un produit, son transport, son emballage, son usage et sa destruction. Tout ça a un impact climat et il faut que ce soit synthétisé de façon à ce que le consommateur puisse faire ses choix en toute connaissance de cause. Les textiles, mais aussi les produits alimentaires et tous les produits de consommation.

Pourquoi une expérimentation ? Pourquoi faut-il attendre cinq ans ?

Justement, c'est ce qu'on regrette. L'expérimentation a déjà eu lieu, notamment dans le textile. Ça fait des années qu'on expérimente et là encore une fois, le gouvernement veut attendre encore cinq ans alors que les choses sont prêtes. Des députés de différents groupes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi