Etienne Daho retrouve les Trans Musicales de Rennes : 40 ans d'histoires

franceinfo Culture avec agences

"Je vais fêter mes 40 ans." Étienne Daho a le sourire pour son retour à Rennes, à l'occasion des Trans Musicales, festival où il était monté sur scène la première fois en 1979 avec un collectif improbable.

Entre les deux fils dénudés de la dynamo : tel était le nom de ce drôle de conglomérat. "Je me souviens des répèts', surtout", confie Étienne Daho à l'AFP. "C'était comme un collectif de plein d'artistes, ils avaient demandé à plein de gens de venir, moi j'étais une sorte de membre décoratif de la scène rennaise, je n'avais dit à personne que je faisais de la musique encore". "Je sais qu'il y avait un truc disco, un refrain, on devait chanter Chboing Chboing (rires) mais c'est une période de flou artistique, je ne me souviens pas si j'ai chanté ou pas, mystère...". En riant, il se rappelle que soudain "tous les gens ont commencé à applaudir: un pote à nous avait fait le pari de passer à poil derrière nous, ça a été le highlight (sommet)".

Avec le groupe Marquis de Sade en 1980...

Un an plus tard, en 1980, il remonte sur scène aux "Trans" sous le nom d'Etienne Daho Junior, épaulé par des membres du groupe Marquis de Sade. Un jour, Daho va à Paris "voir une boîte de disque (maison de disques, ndlr), où le mec me dit avec ça, tu ne signeras jamais alors qu'il avait à peine écouté ma cassette". Le soir même, de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi