Ethiopie: Tirs de roquettes contre des aéroports de l'Etat d'Amhara

·1 min de lecture
ETHIOPIE: UNE ROQUETTE FRAPPE UN AÉROPORT DE L'ETAT D'AMHARA
ETHIOPIE: UNE ROQUETTE FRAPPE UN AÉROPORT DE L'ETAT D'AMHARA

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Des tirs de roquettes ont visé vendredi soir les aéroports de deux villes de l'Etat d'Amhara, voisin du Tigré où de violents combats opposent les troupes gouvernementales aux forces locales, ont annoncé samedi les autorités d'Addis-Abeba et de l'Etat du Tigré.

Une roquette a endommagé l'aéroport de Gondar, a précisé le gouvernement éthiopien. L'autre est tombée près de l'aéroport de Bahir Dar, également située dans l'Etat d'Amhara, dans le nord de l'Ethiopie.

Les autorités éthiopiennes n'ont pas fait état de victimes.

Celles de l'Etat du Tigré ont parlé de représailles après de récents raids aériens éthiopiens visant des bases militaires de ses forces.

"Tout aéroport utilisé pour attaquer le Tigré est une cible légitime, pas les villes de l'Etat d'Amhara", a déclaré le président de l'Etat du Tigré, Debretsion Gebremichael, dans un message envoyé à Reuters.

Les combats au Tigré ont fait ces dernières semaines des centaines de morts et poussé des milliers de civils à chercher refuge au Soudan voisin.

La Commission éthiopienne des droits de l'homme a annoncé samedi avoir ouvert une enquête sur de possibles meurtres de masse commis par les troupes gouvernementales.

L'Onu, l'Union africaine et d'autres organisations craignent que les combats ne s'étendent à d'autres parties du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique et ne déstabilisent l'ensemble de la région de la Corne de l'Afrique.

(Giulia Paravicini, version française Camille Raynaud et Tangi Salaün)