Ethiopie: Un humanitaire tué dans la région du Tigré, annonce une ONG néerlandaise

·1 min de lecture
ETHIOPIE: UN HUMANITAIRE TUÉ DANS LA RÉGION DU TIGRÉ, ANNONCE UNE ONG NÉERLANDAISE

NAIROBI (Reuters) - L'association caritative néerlandaise ZOA a annoncé la mort d'un de ses employés dans la région du Tigré, au nord de l'Éthiopie, où les forces du Front de Libération du peuple du Tigré (TPLF)combattent le gouvernement fédéral d'Addis-Abeba depuis le 4 novembre.

L'humanitaire de 52 ans a été tué dans le camp de réfugiés de Hitsats, a annoncé mercredi l'association qui n'a pas donné son nom ni de détails sur les circonstances de son décès.

Redwan Hussein, porte-parole du groupe de travail d'urgence sur le Tigré, n'a pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires de Reuters.

Quatre travailleurs humanitaires éthiopiens employés par deux organisations étrangères distinctes ont été tués à Hitsats en novembre, près de la frontière avec l'Érythrée.

(Bureau de Nairobi, version française Kate Entringer)