Ethiopie : les civils, premières victimes du conflit au Tigré

Les forces loyales aux anciennes autorités dissidentes du Tigré sont entrées lundi dans Mekele, la capitale de cette région du nord de l'Ethiopie où le gouvernement a ordonné un cessez-le-feu après presque huit mois de combat, marquant un tournant dans ce conflit.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles