Ethiopie: au Tigré, les habitants de Wukro souffrent toujours de la guerre

A Wukro, dans l'Est de la région éthiopienne du Tigré, les habitants continuent à souffrir les violences de la guerre. "La guerre s'intensifie,” dit Kibrom Hailu, qui a perdu son fils de 15 ans dans la violence. “Maintenant, elle se concentre sur les civils." Henok est mort plus de deux mois après que le Premier ministre Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019, a proclamé le 28 novembre la fin des combats et affirmé que la vie reprenait son cours au Tigré. Mais le conflit a peu à peu défiguré Wukro, localité autrefois animée, connue pour son patrimoine religieux et archéologique.