Ethiopie: Amnesty affirme que de nombreux civils ont été tués dans un "massacre" au Tigré

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, déclare que son gouvernement "avait tous les droits" de déployer des forces militaires au Tigré, région dissidente où l'armée mène depuis le 4 novembre une opération contre les autorités régionales.