Pour cet été 2021, l'épargne des Français, clef de la relance, pourrait se faire attendre

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Une femme marche sur plage de Deauville le 5 septembre 2020 (Photo: LOIC VENANCE via AFP)
Une femme marche sur plage de Deauville le 5 septembre 2020 (Photo: LOIC VENANCE via AFP)

CONSOMMATION - Cap sur le mois de mai. Le Premier ministre, Jean Castex l’a confirmé en conférence de presse ce jeudi 22 avril, les mesures pour lutter contre le Covid-19 devraient progressivement être levées le mois prochain. Après la fin des limites de 10km le 3 mai, plusieurs lieux accueillant du public devraient rouvrir à la mi-mai, dont les terrasses. Une vraie bouffée d’air frais après six mois de restrictions qui pourraient, veulent croire certains, transformer les Français en véritable cigale, et booster la croissance.

Comme l’an passé, à la suite du confinement dur du printemps 2020, l’économie lorgne sur le bas de laine conséquent accumulé et qui s’élève sur la période 2020-2021 à 160 milliards d’euros épargnés, dont 55 milliards pour l’année en cours. Au mois de mars, le Livret A a encore atteint des records avec 2,8 milliards d’euros déposés.

Une vraie manne de relance, comme le pointe l’OFCE dans une note publiée mi-avril. L’observatoire français des conjonctures économiques estime que si 20% de cette épargne, soit 28 milliards d’euros, était dépensée, la croissance du PIB serait de 6% en 2022, soit deux points de plus que la prévision du gouvernement, et le chômage à 8,7%. Inversement, en cas de non-désépargne, la croissance plafonnerait à 4,3% et le taux de chômage grimperait à 9,4 %. Si le scénario optimiste reste pour le moment privilégié par l’OFCE, il nécessite de remplir un cahier des charges à la fois sanitaire et économique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Souviens-toi l’été dernier

Il va tout d’abord falloir se montrer patient, estime Éric Heyer,...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.