Les Etats-Unis vont réduire leur contingent à 2.500 soldats en Irak et en Afghanistan

·1 min de lecture

Les Etats-Unis vont réduire le nombre de leurs troupes en Afghanistan et en Irak à 2.500 soldats dans chaque pays en janvier 2021. Le Pentagone a confirmé que les déclarations du président Trump allait être suivies d'effets. Donald Trump avait en effet fait la promesse de mettre un terme aux "guerres sans fin". Il entend procéder à ce désengagement avant l'accession au pouvoir de Joe Biden

2.500 soldats dans chaque pays

Environ 2.000 militaires vont se retirer d'Afghanistan d'ici le 15 janvier, et 500 autres quitteront l'Irak pour ne laisser que 2.500 soldats dans chaque pays, a précisé le nouveau ministre de la Défense par intérim, Christopher Miller. Avec ces départs, le contingent américain sera à son plus faible niveau en deux décennies de guerre, a annoncé mardi le Pentagone.

Cette décision reflète le souhait du président américain de "mettre fin avec succès et responsabilité aux guerres en Afghanistan et en Irak et de ramener nos courageux soldats à la maison", a également affirmé Christopher Miller. Le Président a limogé il y a quelques jours son ministre de la Défense, Mark Esper, parce qu'il s'opposait au retour d'ici à Noël d'environ la moitié du contingent américain en Afghanistan.


Retrouvez cet article sur Europe1