Il vole 35 millions de dollars et tente d'échapper au FBI en scooter sous-marin

·3 min de lecture
Le lac Shasta - Redding, Californie (Photo by George Rose/Getty Images)
Le lac Shasta - Redding, Californie (Photo by George Rose/Getty Images)

Un escroc financier a arnaqué 35 millions de dollars à des investisseurs californiens en montant un système de Ponzi. Lorsque les agents du FBI ont voulu l’arrêter, il a tenté de s’enfuir en scooter sous-marin. Sans succès.

Matthew Piercey a 44 ans et beaucoup d’imagination. Qu’il s’agisse d’escroquer des investisseurs ou d’échapper aux autorités, Matthew Piercey sait faire preuve d’inventivité. Problème, Matthew Piercey n’est pas aussi doué qu’il le pense. Voilà pourquoi, dans un cas comme dans l’autre, il s’est fait pincer. Et voilà pourquoi il risque aujourd’hui 20 ans de prison et plusieurs centaines de milliers de dollars d’amende.

Le même système que Bernard Madoff

Avant de se retrouver tiré par un scooter sous-marin pour échapper au FBI, Matthew Piercey a créé deux sociétés d’investissement, Family Wealth Legacy et Zolla. À partir de juillet 2015, il a commencé à recruter des investisseurs parmi les fidèles de Bethel Curch, une méga-église californienne. En faisant miroiter d’importants retours sur investissement grâce à des algorithmes magiques, il a pu attirer d’autres investisseurs, dont les fonds permettaient de payer les premiers... qui, satisfaits, remettaient de l’argent dans l’affaire et attiraient de nouveaux clients. La pyramide de Ponzi était en place. Une arnaque rendue fameuse par Bernard Madoff, dont le système avait tenu pendant 48 ans avant de s’effondrer lors de la crise de 2008, révélant un trou de 17 milliards de dollars.

Mais Matthew Piercey est moins doué, donc. Et son système frauduleux a été découvert au bout de cinq ans par les autorités. Inculpé la semaine dernière pour avoir escroqué pas moins de 35 millions de dollars, sa mise en accusation pour fraude électronique, fraude postale, blanchiment d'argent et falsification de témoins était prévue ce mardi. Lundi, des agents du FBI se sont donc présentés à son domicile pour l’inviter à les suivre. Ce que Matthew Piercey, visiblement peu enclin à respecter les lois, a refusé.

Une fuite digne de James Bond

Il a commencé par sauter dans un 4x4, relate le Sacramento Bee. Au bout d’une course-poursuite avec les agents du FBI, il a ensuite abandonné son véhicule sur les rives du lac Shasta (Californie) pour plonger sous l’eau, tracté par un scooter sous-marin. Une bonne idée ? Pas tant que ça : en suivant les bulles émises par l’engin, les agents fédéraux ont pu suivre la trace de notre James Bond en herbe. Et le cueillir à sa sortie de l’eau, 25 minutes plus tard. N’est pas le regretté Sean Connery qui veut.

Menotté, Matthew Piercey a été placé sous étroite surveillance, considéré comme suspect au risque de fuite élevé. Il va désormais été jugé pour son système frauduleux et risque de passer de longues années en prison.

Ce contenu peut également vous intéresser :