Les Etats-Unis veulent coûte que coûte arrêter le gazoduc entre la Russie et l'Allemagne

1 / 2

Les Etats-Unis veulent coûte que coûte arrêter le gazoduc entre la Russie et l'Allemagne

Lors de sa tournée en Europe centrale, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a affirmé la volonté des Etats-Unis de s'opposer à la construction du gazoduc Nord Stream 2 pour "protéger la sécurité énergétique de l'Europe".

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré mardi à Varsovie que les Etats-Unis allaient faire tout en leur pouvoir pour stopper le gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne. Mike Pompeo a ainsi souligné l'absence de volonté de compromis de la part de Washington sur ce sujet, alors que l'Allemagne a opéré mardi un rapprochement avec les Etats-Unis, promettant d'importer dès les prochaines années du gaz naturel liquéfié américain et de construire l'infrastructure correspondante.

Selon le secrétaire d'Etat, le gazoduc dont la construction a commencé l'année dernière "achemine de l'argent" vers la Russie tout en nuisant à l'Europe. "Alors que ce type de transaction comporte certainement un aspect commercial, il comporte un énorme risque pour la sécurité", a déclaré M. Pompeo lors d'une conférence de presse commune avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz.

"Je pense que le président Trump a été très clair sur le fait que les États-Unis vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que la sécurité européenne soit au premier plan en ce qui concerne les décisions énergétiques", a-t-il déclaré à la question à savoir si les Etats-Unis envisageaient des sanctions. 

Un projet préjudiciable à la sécurité énergétique de L'Europe

Le nouveau gazoduc doit permettre de doubler les capacités du premier Nord Stream, qui transporte du gaz...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi