Etats-Unis : Elle valide par erreur deux fois le même ticket et gagne le jackpot

·2 min de lecture

CHANCE - Cette habitante de Caroline du Nord a accidentellement validé deux fois la même combinaison de numéros correspondant à sa date de naissance

Susan Gray, une habitante de Caroline du Nord (Etats-Unis), a remporté les deux moitiés du gros lot d’un jeu de hasard local à l’issue du tirage du 10 juillet dernier. L’Américaine avait sans faire attention validé deux grilles de Carolina Cash 5 en choisissant les numéros de sa date de naissance. Son erreur ne lui a pas coûté cher puisque le prix unitaire du ticket est d’un dollar (84 centimes d’euro), précise le Charlotte Observer.

Le jackpot s’élevait quant à lui à 305.046 dollars, soit un peu plus de 258.000 euros. « Ce sont les numéros que je joue depuis des années, a témoigné Susan Gray. C’était vraiment un accident que je joue deux fois. J’étais sous le choc, je n’arrivais pas à y croire ». Après déduction des diverses taxes en vigueur dans l’Etat américain, la grande gagnante a finalement empoché 215.826 dollars, c’est-à-dire environ 183.000 euros.

Une loterie pour le système éducatif

La joueuse s’est rendue le 12 juillet au siège de N.C. Education Lottery, l’organisme en charge des jeux de hasard de la Caroline du Nord, situé à Raleigh. Son gain lui a alors été remis, ont indiqué les responsables de la loterie dont les bénéfices contribuent au financement du système d’éducation local. Aucun détail n’a été communiqué au sujet de la m(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus au Canada : 100.000 dollars ou une bourse d’études à gagner pour les vaccinés
Finistère : Les grands gagnants des 4 millions d’euros au Loto ont tout juste 30 ans
Etats-Unis : Il trouve un ticket à un million de dollars à la poubelle et le ramène à sa propriétaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles