Etats-Unis : un acteur de maison hantée poignarde accidentellement un enfant dans une fête foraine

·2 min de lecture
Accident à la fête foraine (Photo : Ethan Miller/Getty Images)

L'individu essayait apparemment de prouver au jeune garçon que son couteau était bien un vrai.

Une frayeur plus vraie que nature. Un étonnant incident s'est produit il y a quelques jours aux Cuyahoga County Fairgrounds, un parc de fête foraine située près de la ville de Berea, dans l'Ohio (Etats-Unis). Un enfant de 11 ans a en effet été blessé au pied par un coup de couteau accidentellement donné par l'employé d'une maison hantée !

News 5 Cleveland rapporte que le jeune garçon, nommé Frank Bednarski, a visité l'attraction "7 Floors of Hell" ("les sept étages de l'enfer" en VF) ce samedi 25 septembre en compagnie d'amis et de plusieurs membres de sa famille, dont sa mère Karen, afin de s'offrir quelques sensations fortes.

"Mon fils lui a répondu : 'C'est un faux. Je n'ai pas peur'"

À la sortie de la maison hantée, la petite troupe a croisé l'un des acteurs de l'attraction, un couteau a priori factice à la main. "Il s'est approché de mon fils en tenant le couteau et avait l'intention de lui faire peur, relate Karen Bednarski, mais mon fils lui a répondu : 'C'est un faux. Je n'ai pas peur'".

L'employé de la maison hantée, nommé Christopher Pogozelski, a alors entrepris de prouver le contraire au jeune Frank ! News 5 Cleveland rapporte que l'acteur s'est soudainement mis à poignarder le sol près du jeune garçon. Trop près, même : quelques instants plus tard, sa lame - bien réelle - traversait la chaussure gauche de Frank et lui entaillait le gros orteil !

"Utiliser ce couteau n'était pas une bonne idée"

La police a bien sûr immédiatement été prévenue et est rapidement intervenue pour interpeller l'inconscient, qui a présenté ses excuses et expliqué aux forces de l'ordre qu'il s'agissait d'un accident, tout en reconnaissant qu'"utiliser ce couteau n'était pas une bonne idée". Le mea culpa de l'acteur n'a toutefois pas vraiment apaisé la colère de Karen Bednarski, qui a annoncé son intention de porter plainte pour ce coup de couteau donné à son fils.

"Je ne comprends pas pourquoi il a apporté un vrai couteau, s'interroge le lieutenant Tom Walker de la police de Berea. Il aurait dû utiliser un accessoire, un couteau en caoutchouc. C'était manifestement une mauvaise décision de sa part d'apporter un vrai couteau à la fête foraine. Et il a été inculpé pour agression par négligence à la suite de cela." Cette "mauvaise décision" pourrait donc coûter très cher à l'intéressé, qui risque entre autres de perdre son emploi dans les jours à venir.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles