Etats-Unis: Trump déchaîné après de nouvelles révélations sur ses liens avec la Russie

ETATS-UNIS - Le président américain a traité l’ancien directeur du FBI James Comey de « menteur », d'« ordure » et de « flic véreux » après les révélations sur l'ouverture d'une enquête pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie...

ETATS-UNIS - Le président américain a traité l’ancien directeur du FBI James Comey de « menteur », d'« ordure » et de « flic véreux » après les révélations sur l'ouverture d'une enquête pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie...

« J’ai été bien plus dur avec la Russie qu’Obama, Bush ou Clinton. Peut-être plus dur qu’aucun autre président », a fulminé Donald Trump via son compte Twitter. Le président américain s’en est violemment pris samedi à l’ancien directeur du FBI James Comey - traité de « menteur », d'« ordure », de « flic véreux » - après de nouvelles révélations du New York Times sur l’ouverture en 2017 d’une enquête de la police fédérale pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie.

Wow, just learned in the Failing New York Times that the corrupt former leaders of the FBI, almost all fired or forced to leave the agency for some very bad reasons, opened up an investigation on me, for no reason & with no proof, after I fired Lyin’ James Comey, a total sleaze!— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) January 12, 2019

« Wow, je viens d’apprendre dans le défaillant New York Times que les anciens dirigeants corrompus du FBI, presque tous limogés ou forcés à quitter l’agence pour de très mauvaises raisons, ont ouvert une enquête sur moi, sans aucune raison ni preuve, quand j’ai viré ce menteur de James Comey, une vraie ordure ! », a tweeté de bon matin le président des Etats-Unis.

Enquête ouverte après le limogeage du patron du FBI

Selon le New York Times, l’enquête de la police fédérale américaine a été rapidement fusionnée avec c (...)
Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
«Shutdown»: A la frontière, Trump n'exclut pas de passer en force pour construire le mur
Etats-Unis: L'ex-avocat de Trump va tout dire devant le Congrès (et les caméras) le 7 février
Etats-Unis: Le FBI a ouvert une enquête pour savoir si Donald Trump travaillait pour la Russie