Etats-Unis : le “travail forcé des Ouïghours au Xinjiang, c'est fini", le Sénat vote l’arrêt des importations

·1 min de lecture

Alors que les Etats-Unis ont déclaré la guerre au travail forcé des Ouïghours en Chine, le Sénat américain a banni tous les produits fabriqués au Xinjiang. "Le message adressé à Pékin et à toute société internationale qui profite du travail forcé au Xinjiang est clair : c'est fini", a réagi le sénateur républicain Marco Rubio, co-auteur du texte avec le démocrate Jeff Merkley. Il a dénoncé les "crimes contre l'humanité" commis selon lui par le Parti communiste chinois qui, selon des recherches américaines, a arbitrairement interné plus d'un million de Ouïghours dans des "camps" du Xinjiang.

"Les Ouïghours et d'autres minorités musulmanes au Xinjiang sont victimes de travail forcé, torturés, emprisonnés, stérilisés de force et forcés d'abandonner leurs pratiques religieuses et culturelles par le gouvernement chinois", a affirmé Jeff Merkley. Le texte demande notamment un guide sur "le traçage de la chaîne d’approvisionnement" pour les importateurs et que les douanes américaines proposent un plan pour empêcher les importations et identifier usines, entreprises et individus impliqués dans le travail forcé. Le texte doit être approuvé par la Chambre des représentants, puis ratifié par le président Joe Biden pour entrer en vigueur.

>> A lire aussi - Ouïghours : quatre géants du textile poursuivis pour "recel de crimes contre l'humanité"

Le ministère chinois du Commerce a dénoncé mercredi l'action du Sénat, estimant que "les soi-disant questions sur les droits humains et le travail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : déjà plus de 500.000 infections par jour, le variant Delta se propage
Le montant colossal offert par les Etats-Unis pour des infos sur les hackers
Une indemnité pour les enseignants qui accueillaient des enfants de soignants
Allemagne, Belgique, Pays-Bas… lourd bilan humain des inondations, Berlin va déployer 300 soldats !
Covid-19 : retour des restrictions sanitaires en Espagne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles