Etats-Unis: une tortue à deux têtes retrouvée sur une plage

·2 min de lecture

Visiblement en très bonne santé, le reptile a pu être relâché dans l'océan.

La découverte est aussi rare que surprenante. Alors qu'ils effectuaient un inventaire de routine des tortues présentes sur leur zone en juillet, des bénévoles d'Edisto Beach, un parc situé dans l'Etat américain de Caroline du Sud, se sont intéressés à un nid dans lequel des traces de vie pouvaient être vues. Cette surveillance est réalisée afin d'aider des individus qui n'auraient pas réussi à accéder à la mer. 

Un phénomène de plus en plus fréquent

Là, ces derniers ont découvert plusieurs bébés caouanne, des tortues de mer communes que l'on trouve sur l'ensemble du Globe, dont l'une d'entre elle possédait deux têtes. "Ce nouveau-né à deux têtes est le résultat d'une mutation génétique", a déclaré South Carolina State Parks, en charge des parcs naturels de l'Etat, dans un communiqué publié sur Facebook repris par CNN

"D'autres nouveau-nés à deux têtes ont été trouvés en Caroline du Sud ces dernières années, mais c'est une première pour l'équipe de patrouille à Edisto Beach State Park", apprend-on également.

Après une série d'observations et de photographies, l'ensemble des reptiles retrouvés dont le nid, dont ce bicéphale, ont été relâchés dans l'océan en très bonne santé. 

Ce n'est pas la première fois que des animaux à deux têtes voient le jour. En 2012, un agriculteur avait constaté que l'un de ses veaux était également né avec la même anomalie, il n'avait survécu qu'un petit quart d'heure. Plus récemment, c'est un serpent à deux têtes qui avait été retrouvé en Virginie, une espèce rare tant ce handicap empêche de survivre dans la nature. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles