Les Etats-Unis et Taïwan lancent des discussions commerciales, bravant Pékin

© SAUL LOEB / AFP

Les Etats-Unis et Taïwan ont lancé mercredi des discussions commerciales bilatérales, bravant Pékin qui considère l'île comme une de ses provinces et refuse qu'elle entame toute relation officielle avec des pays étrangers. Cette annonce intervient au surlendemain de l'incursion de 30 avions de chinois dans la zone aérienne de défense de Taïwan qui vit sous la menace constante d'une invasion de la Chine. Pékin considère ce territoire comme le sien et a promis de le récupérer, par la force si nécessaire.

Le lancement de discussions commerciales avec Washington pourrait ainsi susciter une vive réaction du gouvernement chinois. La représentante adjointe au commerce des États-Unis, Sarah Bianchi, et le ministre de Taïwan, John Deng se sont rencontrés "virtuellement" et ont lancé "l'Initiative États-Unis-Taïwan sur le commerce du XXIe siècle, avec l'objectif de développer des moyens concrets d'approfondir" les relations économiques et commerciales, selon un communiqué de l'ambassadrice américaine au Commerce (USTR).

La première réunion doit se tenir "plus tard ce mois-ci à Washington sous les auspices de Tecro", le Bureau de représentation économique et culturelle de Taipei aux États-Unis et de l'Institut américain à Taïwan (AIT). Tecro représente les intérêts de Taïwan aux États-Unis en l'absence de relations diplomatiques formelles, fonctionnant comme une ambassade de facto.

Coopération en faveur de l'environnement et faciliter le commerce agricole

L'objectif de l'initiative lan...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles