Etats-Unis : des soignants menacés de licenciement s’ils refusent le vaccin anti-Covid-19

·1 min de lecture

Aux États-Unis, la question de la vaccination obligatoire semble être prise très au sérieux. Une centaine d'employés de l'hôpital méthodiste de Houston, au Texas, en a fait l'amère découverte. Alors qu'ils avaient décidé d'aller jusqu'au tribunal pour contester l'obligation de vaccination contre le Covid-19, un juge fédéral vient de leur opposer une décision qui, pour certains, pourraient bien ressembler à un ultimatum : ils sont libres de quitter leur emploi s'ils refusent de se faire vacciner, ou bien ils s'exposent à un licenciement.

Business Insider rappelle, le 13 juin, que l'établissement de santé avait émis de nouvelles directives selon lesquelles ses 26.000 employés devaient être vaccinés contre le Covid-19 d'ici le 7 juin. Certaines exceptions étaient possibles en lien avec une croyance religieuse ou une condition médicale, telle qu'une grossesse. Dans leur plainte, les salariés estimaient que, de la sorte, l'hôpital "les forçaient à devenir des cobayes humains, une condition pour le maintien de leur emploi".

>> À lire aussi - Bordeaux : des créneaux de vaccination anti-Covid-19 "bloqués" par des antivax ?

A leurs yeux, ces vaccins ne constituaient encore pour l'instant que des "expérimentations", estimant que la Food and Drug Administration n'avait accordé que des "autorisations d'utilisation d'urgence" à trois vaccins (Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson&Johnson) développés pour lutter contre la pandémie. Ils établissaient également un parallèle avec les expérimentations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des syndicats de la fonction publique appellent à la grève
L'Otan écarte toute possibilité de "nouvelle guerre froide" avec la Chine
Covid-19 : le taux d’incidence repasse sous la barre des 50, du jamais vu depuis l’été dernier
Marge commerciale : définition, calcul et taux de marge
Masque en extérieur : Jérôme Salomon évoque une levée au 1er juillet, le ministère de la Santé tempère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles